Enelye Enelye
Pseudo :Mot de passe : Oublié ?
Drapeau fr Drapeau fr
BD Center
Accueil
BDJean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.3

Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.3

Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.3
14,00
Quantité :
Acheter   Acheter
plus d\ Cet article vous rapportera + 1400 + 1400 points cadeaux Enelye
  Ajouter à ma collection
Fin 1916. Après s'être battu à Verdun, le jeune Jean-Corentin Carré est envoyé sur le front en Champagne. Quelques semaines plus tard, il intègre une célèbre escadrille d'aviation et effectue son instruction à Dijon puis à Etampes.

Le 18 mars 1918, à l'aube, il trouve la mort héroïquement dans un combat aérien au dessus de Souilly. Jean-Corentin Carré est tombé dans un traquenard par quatre avions. Cette action lui vaut une dernière citation à l'ordre de l'armée.

Ainsi disparut à l'âge de 18 ans le « Petit Poilu du Faouët », l'un des plus jeunes soldats français de la Grande Guerre. Tout le monde le pleurait dans le pays. Les hautes autorités demandèrent qu'il soit enterré et porté au Panthéon. Un monument a été inauguré à ce jeune combattant juste avant la Seconde Guerre mondiale. Toutes les rues en Bretagne portent son nom. Jean-Corentin Carré est devenu un symbole et un exemple.
Référence :645643
Code barre :9782888908081
Auteur :BRESSON Pascal
Editeur :Paquet
Genre :Guerre, Historique
Langue :Français
Nombre de pages : 48

Couleur

Avis sur la série
Ajouter votre avis
Il n'y a aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à laisser votre avis !
Produits de la même série
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.2
14,00 €
Acheter
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.2
Verdun 1916, côte 321. Après avoir subi de terribles revers, les soldats Français se battent avec acharnement pour refouler l'ennemi à leur point de départ. C'est une guerre où chacun doit reprendre sa propre tranchée. Jean-Corentin Carré, toujours volontaire pour les missions périlleuses est apprécié de ses hommes. Il est nommé pour une seconde citation au mérite en sauvant au périple de sa vie une grande partie des ses poilus d'une mort annoncée. Pour ce jeune garçon et pour bien d'autres, Verdun reste la plus emblématique, la plus traumatisante des batailles de cette Grande Guerre. Il a de plus en plus l'impression de devenir une machine à tuer du Boche, l'impression aussi de devenir une bête à tranchée, l'animal qu'on pousse à l'abattoir ! Il prend soudainement conscience que sa place n'est plus dans ces lieux où l'enfer et la mort rôdent autour de lui. Il veut retrouver sa place d'enfant, retourner étudier à l'école et vivre normalement, comme un gosse de son âge. Puis surtout, il tient plus que tout à retrouver sa véritable identité, son vrai nom JEAN-CORENTIN CARRÉ au lieu de son nom d'emprunt AUGUSTE DUTHOY, qu'il considère comme un nom d'assassin...
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.1
14,00 €
Acheter
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat T.1
1914. La guerre est déclarée. Jean-Corentin Carré veut partir à la guerre, mais il est trop jeune. Alors il va mentir, et devenir un héros. L'enfant soldat, le petit poilu du Faouët, le plus jeune soldat de la guerre.

Jean Corentin Carré est né le 9 janvier 1900, dans la commune du Faouët (Morbihan). Témoignant d'une certaine précocité intellectuelle, le jeune homme se montre plutôt doué pour les études. En 1912, son maître d'école le recommande au percepteur de sa ville, qui l'emploie comme commis aux écritures, une carrière d'employé de bureau, vite interrompue par la déclaration de guerre. Le père de Jean Corentin, mobilisé, part pour le front. Son fils veut le suivre, mais, à 14 ans, il est bien trop jeune et sa demande d'engagement volontaire est refusée.

En avril 1915, il annonce à ses parents sa décision de quitter la France pour l'Amérique Latine. Mais s'il quitte bien le Morbihan, c'est pour se rendre à Pau. Là, il se présente au bureau de recrutement, où il déclare s'appeler Auguste Duthoy, né le 10 avril 1897 à Rumigny, dans les Ardennes. Ce lieu de naissance n'est pas anodin. La ville de Rumigny étant située dans zone envahie, il est impossible aux autorités militaires françaises de contacter sa municipalité pour demander confirmation de l'état-civil du jeune homme. Ainsi dispensé de prouver son âge et son identité, Jean Corentin Carré est incorporé. Il est alors l'un des plus jeunes soldats de France, sinon le plus jeune. Il effectue son temps d'instruction militaire à la 29e compagnie du 410e R.I., dont le dépôt est à Rennes. Son niveau d'instruction le destine tout naturellement à suivre le peloton des élèves caporaux. Toutefois, il n'est pas encore titulaire du grade lorsqu'il part pour le front, le 20 octobre 1915.

C'est en Champagne qu'il découvre la guerre. Après un bref passage à Sainte-Menehould puis une période d'instruction à Sivry-sur-Ante, il prend les tranchées le 15 novembre dans le secteur du Mesnil-lès-Hurlus. Il ne pouvait rêver pires conditions pour un baptême du feu, l'enfer, les tranchées, les affrontements à la baïonnette, l'horreur. Depuis l'offensive de septembre, le secteur reste très agité. Le froid et la neige n'arrangent rien...
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat - intégrale
29,00 €
Acheter
Jean-Corentin Carré, l'enfant soldat - intégrale
ean-Corentin Carré est né le 9 janvier 1900, au Faouët (Morbihan). Témoignant d'une certaine précocité intellectuelle, le jeune homme se montre doué pour les études. En 1912, son maître d'école le recommande au percepteur de sa ville, qui l'emploie comme commis aux écritures, une carrière vite interrompue par la déclaration de guerre. Le père de Jean-Corentin, mobilisé, part pour le front. Son fils veut le suivre, mais, à 14 ans sa demande d'engagement volontaire est refusée. En avril 1915, il annonce à ses parents sa décision de quitter la France mais se présente au bureau de recrutement de Pau, où il déclare s'appeler Auguste Duthoy, né le 10 avril 1897 à Rumigny. Il est incorporé. Jean-Correntin est sur le front de Verdun en 1916. Il est toujours volontaire pour les missions périlleuses, est apprécié de ses hommes. Il est nommé pour une seconde citation au mérite en sauvant au périple de sa vie une grande partie des ses poilus d'une mort annoncée. Il prend soudainement conscience que sa place n'est plus dans ces lieux où l'enfer et la mort rôdent. Il veut retrouver sa place d'enfant, retourner étudier à l'école et vivre normalement, comme un gosse de son âge. Sa demande de changement d'arme a été acceptée. Il va pouvoir intégrer une célèbre escadrille d'aviation et pouvoir se battre dans les airs ! Il réalisera des exploits, sera même rapidement décoré jusqu'à sa mort héroïque à l'âge de 18 ans dans un combat aérien.
Accueil|Mon compte|Les mentions légales|Les conditions de ventes|Nous contacter|Les FAQ|Affiliation|Le paiement sécurisé|La confidentialité
Facebook
Facebook
Twitter
Twitter
Google+
Google+
Mon compte
Compte
RSS
RSS
Planning des sorties
Planning
Forum
Forum
Geneworld.net - Fighting cards - Anime Covers - Manga Exchange - Hentaï Exchange - Mangavortex - Anoukis Shop - Pavillon Noir
Site membre du réseau Enelye - Copyright © 2014-2018, Anoukis Multimedia